Andrée Jardin

Une brosserie familiale française.

andree jardin

La manufacture Andrée Jardin/Brosserie Julio, 2018 

la boutique aj

la boutique Andrée jardin/Brosserie Julio 

Boutique de l'usine à La Chapelle-sur-Erdre. 

Bernard

Perçage manuel de baguettes plastique pour brosses industrielles

fixation des poils

Fixation des poils de chèvre sur une base en bois

Les poils de chèvres sont agrafées par la machine. 

Fm Julio

François-Marie Julio

François-Marie Julio devant la perceuse automatisée

les brosses

Stockage de brosses après la pose des poils

Ma visite chez Andrée Jardin



Andrée Jardin est une marque de la brosserie Julio, manufacture créée en 1947 par George-René Julio, brossier de son état. L’usine est située au Nord de Nantes et produit des brosses pour l’industrie française et l’aéronautique. L’entreprise familiale a été reprise il y a quelques années par la nouvelle génération incarnée par François-Marie et Jean-Baptiste Julio, petits-enfants de Mr Julio.

L'entreprise est alors en difficulté financière et a besoin d’un nouveau souffle. Les descendants décident de rééditer, en misant sur la qualité, des modèles oubliés de brosses qu’ils extirpent du fond des tiroirs de la brosserie : balais, plumeaux à toiles d’araignées, brosses à légumes, à cirage ou pour le dos, époussettes tout autant disparues de la maison que du langage usuel... À chaque usage domestique sa brosse dédiée : Andrée Jardin est née, du nom de jeune-fille de feu grand-mère Julio.

Sur les machines d’origine, les ouvriers assemblent avec patience, soin et précision, les poils (de chèvre) ou la soie (de porc), le crin (de cheval), ou les plumes (d’Autruche), sur des manches en bois (de hêtre ou de frêne).

Les machines anciennes à manœuvrer à la main côtoient les machines automatisées pour le perçage de plaques (plastique) destinées à l’industrie.

Du bois, du poil, du naturel pour des brosses durables et respectables, pour un savoir-faire ancestral et local.

J’ai craqué pour un balai en soie de porc, si blond, si doux, si souple, une sensation oubliée qui me fait remiser l’aspirateur pour faire rimer lenteur avec bonheur. La poussière glisse de la soie jusque sur le sol en un petit tas docile. La part animale du balai redonne de l’humanité au geste et à l’objet. Tout est bon dans le cochon, et ses poils aussi, oubliés au profit du synthétique. N’en déplaise aux vegans, la brosserie Andrée Jardin revient à une vision holistique des accessoires domestiques, en réhabilitant les matières premières animales dans un univers réservé aux matériaux dérivés du pétrole depuis si longtemps. À mon tout nouveau balai rose pâle (vintage 1950) j’ai donné le nom de Porco Roso (clin d’œil au Porco Rosso de Miyasaki). Mon objet zoomorphe s’exhibe fièrement hors du placard : Porco Roso ne se cache plus.

Pour le trouver vous vous brosserez : il est épuisé. La soie blanche de porc vient du Yunnan. Son prix a récemment explosé et ne permet plus la commercialisation de cette matière. Vous vous rabattrez donc sur le balai en crin ou en fibres végétales, sur les balayettes et époussettes, ou sur la « tête de loup » Ysengrin en poil de chèvre de Mr Seguin.

aj
usinesàgogo

Adresse

7 rue de Bretagne - ZAC Erdre Active

44240 La Chapelle sur Edre – France

Tel : 02 40 29 85 99 - Fax : 02 40 29 85 67

https://www.andreejardin.fr/

Y aller

Le tram-train passe à la station Erdre-Active (un train par heure) ; l'usine est à proximité de la station (1mn à pied). Distributeur de billets sur le quai de la station.

Visite

Visite de l'usine ouverte aux groupes. Si vous visitez en individuel, possibilité de venir se greffer sur un groupe.

Réserver sa visite (environ 30mn) à l'avance car les visites sont pour l'instant encore très rares. Boutique sur place. Journées de promotions certains week-ends.

Andrée jardin est une Entreprise du Patrimoine Vivant.